AV8
AV8
@av8

Guide Laser Étoile Dans L'espace

Lucille
Lucille
@lucille
3 weeks ago
2 posts
En pratique, un seul cube ne suffirait pas, car l’étoile guide laser doit être positionnée précisément entre le télescope et le champ d’observation. Les cubesats utilisent la propulsion électrique, qui est efficace mais lente, il faudrait donc beaucoup de temps pour se déplacer seul entre les champs d'observation. L'utilisation du temps du télescope pourrait être optimisée en disposant 8 à 12 étoiles à guidage de pointeur laser vert autour de celui-ci, disposées de manière à minimiser le temps perdu à déplacer le télescope entre les étoiles.

Les étoiles de guidage laser terrestres aident l’optique adaptative des grands télescopes terrestres à compenser les fluctuations de l’air qui font scintiller les étoiles. Généralement, un pointeur laser basé au sol émettant à 589 nm est dirigé vers le haut pour éclairer une couche d'atomes de sodium à environ 90 km du sol. Les atomes de sodium absorbent le faisceau, puis réémettent de la lumière à la même longueur d'onde, produisant un point de lumière jaune en forme d'étoile haut dans l'atmosphère. Les capteurs du télescope mesurent le front d'onde de la lumière jaune renvoyée et le système d'optique adaptative utilise ces informations pour ajuster la forme d'un miroir flexible afin de compenser les effets des perturbations atmosphériques entre le télescope et l'étoile guide. Cela a donné aux grands télescopes basés au sol une résolution sans précédent d’objets astronomiques jadis flous depuis le sol.

https://www.profelasers.com

Les courants d’air n’affectent pas les grands télescopes spatiaux, mais des vibrations infimes au sein des instruments eux-mêmes peuvent limiter leur vision. Le chauffage solaire et le refroidissement des panneaux solaires ont entraîné des vibrations gênantes du télescope spatial Hubble après son lancement en 1990, mais le remplacement des panneaux d'origine a stabilisé Hubble afin qu'il puisse produire ses fameuses images d'une netteté cristalline. La préoccupation majeure pour les futurs grands télescopes spatiaux tels que le télescope spatial James Webb vient de leur utilisation de miroirs segmentés qui sont pliés pour le lancement, puis dépliés lorsqu'ils atteignent l'espace. Les exoplanètes ressemblant à la terre sont jusqu’à 10 milliards de fois plus faibles que les étoiles qu’elles orbitent. Ainsi, les très petites vibrations des composants du télescope pourraient disperser suffisamment de lumière provenant de l’étoile pour masquer les exoplanètes terrestres en orbite autour de sa zone habitable.

https://www.profelasers.com/vente-laser-vert.html

Une nouvelle rotation de l'étoile guide laser pourrait aider les futurs grands télescopes spatiaux à étudier les planètes extrasolaires. Pour focaliser un pointeur laser bleu provenant d'un petit engin spatial séparé sur le télescope de manière à ce que son système de commande puisse orienter son miroir précisément vers une faible exoplanète ressemblant à celle de l'Earthl, compensant ainsi les vibrations minimes qui pourraient brouiller les images. Les scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT; Cambridge, MA) affirment qu'une telle étoile guide laser basée dans l'espace est à la portée de la technologie actuelle.
https://www.profelasers.com/achat-laser-bleu.html